Rechercher
  • Nadia Chabbouh

Le Sphinx équipe les universités tunisiennes avec ses solutions d’enquêtes et d’analyses de données

Mis à jour : sept. 11


Dans le cadre de son partenariat avec l’Union des Universités de la Méditerranée (unimed) et sous la coordination de l’Université Virtuelle de Tunis (UVT), Le Sphinx, éditeur des solutions d’enquêtes, d’analyses de données (quantitatives et qualitatives) et de Data visualisation, équipe 13 universités tunisiennes avec ses solutions logicielles.


Financé par l’Union Européenne (projet SAGESSE : Amélioration de la Gouvernance dans le système de l'Enseignement Supérieur en Tunisie), les Universités tunisiennes participent à l’exécution de la Réforme pour la modernisation des systèmes d’information et de communication, le renforcement de la digitalisation et le développement de l’e-administration, et adoptent une solution logicielle complète permettant de réaliser des enquêtes quantitatives et qualitatives (enquêtes de satisfaction, enquêtes sur le devenir des diplômés, questionnaires d’évaluations des enseignements, enquêtes sur les besoins des entreprises…) et notamment de former les enseignants-chercheurs et les étudiants tunisiens sur les techniques d’enquêtes et les méthodes d’analyses de données.



Le Sphinx et le monde de l’Enseignement et de la Recherche, c’est l’histoire d’une longue collaboration, initiée à l’origine de la société il y a plus de 30 ans, et toujours maintenue par une équipe animée d’un réel sens de la pédagogie et d’une volonté de démocratiser l'accès aux outils d'aide à la décision. Pour son directeur commercial, Younès BOUGHZALA, « la concrétisation de ce projet est un grand pas pour l’Université tunisienne. Il permettra l’amélioration du système de gouvernance et de contrôle de la qualité. Les étudiants tunisiens seront formés sur les derniers logiciels Sphinx d’analyse et de partage de données, une compétence d’avenir très demandée par les entreprises. En tant que tunisien, je suis fier de contribuer à la concrétisation de ce projet ».


Avec un équipement uniforme, les représentants de 13 universités tunisiennes (Université de Tunis, Université de Carthage, Université de Sfax, Université de Monastir, Université de la Manouba, Université de Kairouan, Université de Gafsa, Université de Sousse, Université de Tunis El Manar, Université de Jendouba, Université de Gabès, Université Virtuelle de Tunis et Université Zitouna) ont participé à une première formation de 2 jours au mois de juillet. Cette formation a permis une prise en main des équipements de collecte et d’analyse déjà disponibles dans les universités. Un cycle de formation de perfectionnement est programmé au cours de cet automne. Il permettra de garantir un degré de maîtrise élevé aux participants pour les rendre autonome et capable de former et d’encadrer leurs vis-à-vis dans leurs établissements.



134 vues